Suite de Mam'Selle Bulle !!

Bulle est accroché dans le ciel
Les enfants regardent la lunelune_dessin
Un Ogre dans la vallée
Un jour est arrivé
C’est un mangeur de montagne
Affamé sous son pagne
Si il ne mange pas le gens
Tous les enfants sont contents
Mais que faire c’est la question
D’un Ogre glouton

Qui pourrais manger la lune
Cet orgre n'a peur de rien
La croquer comme une prune
Quel drôle de festin

Mais cet Ogre boulimique
Mangerais n’importe quoi
Son estomac élastique
Ne s’arrête pas
Il ne fait qu’une bouchée
De mille vaches de tout un champs
Et pour se désaltérer
Ben il boit l’Océan

Une nuit fasse à la lune
L’Ogre voulu la mangerlune_bleu
La croquer comme une prune
Qu’elle drôle d'idée ….

Les enfants de la vallée
Veulent le décourager
Il lui offre d’autre repas
Mais rien ne le rassasiat
Trois cents arbres, mille cailloux
Ne viens jamais à bout
De l’Ogre qui dans la nuit
Sentait monter son appétit

Il voulait manger la lune
L’Ogre se montra pressant
Le croquer comme une prune
L’avaler comme un croissant…. De lune

«Mali parle de Marion »

Marion :
« Si tu manges la Demoiselle
Tu feras pleurer le ciel
Si elle disparaît demain
Tu feras un orphelin
La nuit se fera si sombre
Que tapis dans la pénombre
Les étoiles pleureront
Leurs astres tout ronds
Et petit Ogre :
Ne mange pas la lune
Non c’est un mauvais festin
La croquer comme une prune
N’arrêtera jamais ta faim »

Mali :
« Marion Marion d’espère pas Marion
Ecoute Marion :

Si tu montes à cette échelle
Tu pourras toucher le ciel
T’élever dans la nuit brune
Prévenir la lune
Si tu gravis l’escabeau
Un à un chaque barreau
T’approcherons des étoiles
Il faut que tu lui parles
Va prévenir la lune
Que l’Ogre veut la manger
La croquer comme une prune
Et dit lui qu’elle doit se sauver
Et alors, Et alors » :

Une nuit l’Ogre affamé
Décida de l’attraper
Mais il ne la voyait plus
Elle avait disparu
Plus de lune à la fenêtre
La coquine est une artiste
Capable de disparaître
C’est la reine de l’éclipse
Et cette nuit sans lune
L’Ogre tomba dans le ravin
S’écrasa comme une prune
Et la lune revint.

Morale

Toi qui connaît cette échelle
Toi qui peut toucher le ciel
Et puis t’élever dans la nuit brune
Et embrasser la lune

Si l’Ogre vient t'attaquer
Trop gourmant, affamé
A présent tu es complice
Regarde l’éclipse

Quant on peut croquer la lune
La coquine disparaît
Faut pas la prendre pour une prune
C’est que Mam’selle Bulle es rusée.

Christophe Mali - 2005