Quand c’est carré, c’est trop carré,
Quand c’est rond, trop policé,
Quand c’est triangle, c’est trop pointu,
Quand c’est losange, trop biscornu ?

Alors voilà un tube, comme un cylindre,
Alors voilà un tube,
Un truc sans forme,
personne pourra se plaindre.

Quand c’est en cercle, c’est la spirale,
Octogonal, j’en perds presque les pédales,
Quand c’est conique… trop défoncé
Et quand c’est en cœur, c’est … trop bouleversé.

Alors voilà un tube, comme un cylindre,
Alors voilà un tube,
Un truc sans forme,
personne pourra se plaindre.

Quand c’est ovale, c’est trop bancal,
Quand c’est en croix, personne n’y croit,
Quand c’est rectangle, c’est trop scolaire,
Et quand c’est tout droit y’a plus de mystère
Alors…

Alors voilà un tube, comme un cylindre,
Alors voilà un tube,
Un truc sans forme,
personne pourra se plaindre.

Quand ça monte ça fait peur
Quand ça descend ça fait encore plus peur
Et quand ça tombe ça peu faire mal,
Mais ce relever reste toujours fort agréable…

"Allers Retours" 2007 : Philippe Prohom

prohom_allers_Retours_

Site , MySpace